Comment savoir si un aliment, un complément alimentaire (phytothérapie, huiles essentielles, bourgeons...) ou tout autre substance (homéopathie...) vous convient ?

Le Dr. Alfred Coca a mis au point une méthode qui permet de déterminer les aliments auxquels on pourrait être intolérant.

Cette méthode est simple et gratuite !



La méthode de prise du pouls

(Dr Alfred Coca, Dépistez vos allergies en prenant votre pouls)

(The Coca pulse test)

1 : Déterminer le pouls de base, qui est le pouls au réveil

Prendre le pouls là où il est le plus perceptible, comme par exemple au poignet, au cou ou à la tempe. Le compter durant une minute complète et toujours assis (sauf au lever le matin).

Un élément peut être contraignant : celui que le pouls au lever soit déjà élevé, signe que des allergènes ont été consommés la veille ou certains non alimentaires sont présents (tels de la poussière ou divers produits dont la liste peut être bien longue). Il est conseillé d’être attentif à cette augmentation de pouls hors repas ainsi qu’aux différents produits utilisés. Noter que ce qui cause le plus fréquemment une augmentation du pouls à part les aliments est le tabac. Le test peut être biaisé chez les fumeurs.

2 : Prendre le pouls juste avant chaque repas, trois fois après chaque repas à intervalles d’une demi-heure, et avant le coucher.

3 : Noter le seuil maximal du pouls; 84 = seuil de l’allergie.

4 : Noter les écarts entre chaque prise, nommé champ de variation. Celui-ci est normalement de 16 pour les personnes non-allergiques.

5 : Faire un relevé de tous les aliments consommés à chaque repas et continuer pendant 3 jours à noter le pouls et les aliments au cours des trois repas normaux ;

Pendant les 2 jours suivants, pratiquer des tests avec des aliments isolés consommés à chaque heure (petite quantité), surtout ceux qu’on soupçonne, mais aussi ceux consommés quotidiennement.

6 : Pendant 4 jours, ne consommer que des aliments que l’on tolère, selon les derniers relevés, aux heures régulières des repas.

7 : Suite à cette procédure, on est en mesure d’avoir une liste d’aliments à écarter. On peut maintenant vérifier seulement nos pouls minimaux, maximaux et les champs de variation.

La méthode nécessite une observation et une connexion avec son corps, mais le jeu en vaut largement la peine.

Pour plus de renseignements, de conseils ou un accompagnement personnalisé, n’hésitez pas à consulter votre naturopathe.

Prenez soin de vous !


Laura Lefebvre


Références intéressantes sur le sujet :

COCA Dr Arthur F., Dépistez vos allergies en prenant votre pouls, Éditions Stock 1983

#intolérancesalimentaires #intolérances #allergies #naturopathie #santénaturelle


Crédit photo : Image par Kurious Pixabay.com

En ces temps de grands changements, il est urgent de reconsidérer notre rapport au monde. Huit penseurs, chercheurs, auteurs, conférenciers nous livrent un autre regard sur la réalité. Une rencontre inédite, une transmission essentielle, des clefs pour s’affranchir des croyances limitatives, redéfinir nos priorités et ré-enchanter nos vies. Êtes-vous prêts à lever le voile?


Avec la participation de Jacques Antonin, Christian Tal Schaller, Johanne Razanamahay, Michel Odent, Jacques Collin, Laura Uplinger, Christine Louveau et Pierre-Yves Albrecht.

Entièrement financé par des dons et soutenu par une équipe bénévole, “De la Peur à la Joie” est un film indépendant diffusé gratuitement.


Vos dons soutiennent la création indépendante de nos prochains films : http://bit.ly/2ySDa7L


Réalisé par KeïKo et Asokka http://amsha.fr


Rejoignez-nous sur :

Facebook : https://www.facebook.com/amsha.fr

Youtube : https://www.youtube.com/c/amshafr

Instagram : https://www.instagram.com/amsha_fr/

Twitter : https://twitter.com/Amsha_Fr



Un subtil enfant de remplacement du Dr Salomon SELLAM

(Extrait tiré du livre : le syndrome du gisant) Au sein de chaque famille, de chaque clan familial et entre certains membres précis, il existe des relations privilégiées conscientes et inconscientes, positives et négatives. Ces dernières constituent généralement le terreau où vont pousser nos graines-maladies ou nos graines troubles psychologiques. Ainsi, un prénom identique, une date commune, une ressemblance ou une aversion peuvent-ils entrer dans le cadre de cette relation transgénérationnelle.

Dans le transgénérationnel, quand un individu "répare" la mémoire d'un clan, cela veut dire qu'il a été choisi par sa famille, ou qu'il décide lui-même par amour pour les siens de porter et de gérer cette mémoire. On peut le trouver par un même métier, par des alliances, des amis, une maladie, un trouble du comportement, ses enfants, etc...

Ainsi, un décès injustifié, dont le deuil a été impossible à faire, va être à l'origine d'une "mémoire transgénérationnelle" naissant de la souffrance des personnes impliquées au moment du drame. Dans certains cas, ce choc va se propager et ses répercussions pourront imprégner plusieurs générations. Ainsi, lorsqu'un enfant naît juste après le drame, on dit qu'il est un "enfant de remplacement", mais ce n'est qu'aux générations suivantes que le futur "Gisant" est programmé. Et c'est grâce à l'étude des dates inscrites sur l'arbre généalogique que l'étude se révèle très surprenante.


Pour être qualifié de Gisant, plusieurs signes :

"je n'ai pas l'impression de vivre ma vie"

"j'ai l'impression d'être double"

"je suis triste depuis que je suis enfant"

"j'ai peur de vivre.."

"je me sens comme plombée"

"je suis spectatrice de ma vie"

"j'ai un état qui ne me correspond pas"

"j'ai l'impression de toujours revenir au point de départ"


Les maladies :

- toutes les paralysies (sclérose Parkinson..)

- maladies immobilisantes (rhumatismes invalidants, grand trauma, grandes insuffisances respiratoires...)

- apnées du sommeil

- ballonnements inexpliqués

- états dépressifs, mélancolie, bouffées délirantes, autismes, schizophrénie, hyperactifs, etc..

- surpoids inexpliqués comme une bouche supplémentaire à nourrir, anorexie, boulimie...

- diabète comportement vestimentaire toujours sombre, n'aime pas la lumière, le bruit, besoin de faire la sieste, être frileux...etc.


Sans oublier les prénoms usuels utilisés pour plusieurs membres de la même famille, les prénoms masculinisés.

Les métiers que l'on se passe de père en fils ou de mère en fille, les kinésithérapeutes (ou les malades sont allongés) pour incarner les vœux des ancêtres et rendre la souffrance moins pénible.


Un travail sur les mémoires transgénérationnelles permet d'y remédier et reprendre les rênes de sa vie en mains.


Je suis à votre disposition pour vous accompagner si vous pensez être concerné(e).

Bien chaleureusement

Laura Lefebvre




Laura Lefebvre 

Thérapie énergétique - Thérapie quantique - Géobiologie - Naturopathie

Formations en énergétique à Rennes

Consultation à distance sur rendez-vous

06.76.51.71.98

© Laura Lefebvre - tous droits réservés